Date : Entre janvier 2016 et régulièrement depuis

Mots qui me viennent à l’esprit : LA BOHÈME

 

Un bolide qui a défrayé la chronique un peu partout dans le monde et qui, de mon point de vue, redore le blason de l’industrie française de la hifi.
Qu’on l’aime ou qu’on l’adore, il forcera toujours le respect.

Ce lecteur était tombé en panne et mon ami Philippe l’a envoyé chez l’un de mes amis génie de l’électronique afin que ce dernier tente l’opération à cœur ouvert de la dernière chance : à la vie ou à la mort. 
Or, il ne s’est pas contenté de le sauver.
Dans l’intervention, le génie l’a amputé de la partie pré amplificatrice ainsi que de ses deux petites lampes de sortie qui selon-lui n’apportaient rien de convainquant au rendu final du patient.

 

Comme ce fut le cas avec beaucoup d’autres machines, ce lecteur n’a pas fait long chez-moi mais je l’ai eu assez souvent en retour ou l’ai écouté très souvent chez son usurpateur. 

D’après l’ami qui l’a remis sur pied, cette machine est l’une des meilleures réalisations que l’on puisse trouver dans le monde des sources CD pour autant qu’on le débarrasse de façon péremptoire de son réglage de volume et accessoirement des lampes de sortie. Il préconise également une mise à niveau des sorties XLR tel qu’il l’a fait et dont vous trouverez le résultat sur l’une des photos ci-jointes.

À son crédit, je dois dire que j’ai eu par la suite un Capitole REF SE qui était assez nettement en dessous de ce MKII modifié ainsi qu’un autre REF plus ou moins dans la même veine.

Cet engin sait tout faire et reste pour moi malgré son âge et son état quelque peu délabré, l’une de mes sources préférées de tout ce que j’ai écouté. 
Je n’arriverais pas à vous décrire ni ses forces ni ses faiblesses étant donné que le plaisir total qu’il me procure me force également à oublier toute tentative de jugement. 
Si vous avez lu mes autres comptes rendus vous savez ce que j’attends d’une source et celle-ci me comble à tous les niveaux. C’est la source la plus MUSICALE dont j’ai eu le plaisir de jouir. 

 

Il incorpore également une partie dac externe mais cette dernière est tributaire du transport à laquelle elle sera associée et je n’ai jamais réussi à mieux apprécier cette merveille qu’en tant que lecteur CD intégré. D’ailleurs, il en va de même pour les autres Capitoles testés chez-moi.

Si j’arrivais à trouver en démat le même rendu que celui qu’offre ce lecteur, je serai un mélomane comblé. Or, c’est assez loin d’être le cas et assez rare pour le mentionner car mon système démat ridiculise pour mes goûts tout un tas de lecteurs CD à la réputation intacte. 

Si vous arrivez à trouver un technicien qui ose l’intervention de l’ablation du pré, n’hésitez pas à vous procurer l’une de ces machines sur le marché de l’occasion. Vous m’en serez redevables pour le restant de vous jours. 
 
Pour le reste des caractéristiques et notamment en ce qui concerne cette fameuse puce de sur-échantillonnage ANAGRAM, je vous encourage à aller sur le CR de l’Audio Aero Capitole REF SE afin d’éviter de vous souler avec la même rengaine. 

Ma conclusion
Un tel chef-d’œuvre ne souffre d’aucune conclusion. 

Catégorie
Hors catégorie. 

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Icône sociale YouTube

Suisse : +41 78 628 12 29  France et Belgique : +33 681 59 99 29