Date : Août 2018

Mots qui me viennent à l’esprit : THON ROUGE !

 

Voilà Monsieur Soekris !

 

Je ne veux pas raconter de bêtises ni me mettre personne à dos mais il me semble que c’est Monsieur Soren Kristensen, l’homme derrière cette petite perle hifi qui est à l’origine de la nouvelle révolution des dac à base de cartes à résistances R2R actuellement appelées LADDER.

 

S’y sont par la suite engouffré des marques dont la réputation n’est plus à faire telles que Denafrips, Aqua hifi, Lampizator et autres Audio GD. Et tout un tas de nouvelles qui se pressent au portillon.

Je ne l’affirme ni ne l’infirme mais il semblerait donc bien que ce soit M. Kristensen qui soit à la base de cette ancienne nouvelle techno de conversion.

 

Nouvelle car il y a tout un boulot de programmation sous forme de FPGA pour faire en sorte que toutes ces résistances alignées les unes au-dessus en en dessous des autres, finissent par faire du son sous tout un tas de formats et non plus limité au 16/44. Enfin, je n’y connais rien et je vous demande de prendre ce commentaire avec, non pas des pincettes mais des pinces.

 

Soren a commencé autour de l’année 2014 à vendre ses modules aux diyers pour qu’ils fabriquent leur propres dac mais également à des marques professionnelles. Je ne sais plus si c’est le cas mais je sais que Lampizator a utilisé ces modules et Aqua hifi également sur les nouvelles générations de leurs dac. Je sais que Totaldac utilise également le même type de conversion mais il semblerait que des le début ce soient des modules de fabrication propre.

 

Puis, je crois quelque part durant l’année 2017, il a commencé à fabriquer ses propres dac. Ce 1541 est actuellement son haut de gamme mais cela risque d’évoluer assez vite.

Enfin, tout cela pour dire que c’est la révolution dans le monde de la conversion R2R.

 

Si vous avez lu la présentation d’introduction vous savez que mon cœur penche tout entier vers ce type de conversion. Non que je la trouve meilleure ou pire que les autres mais elle est davantage adaptée à mes attentes. Avec ses défauts et ses qualités.

 

D’après ce que je sais, Soren ne vient pas du monde de la hifi. Je ne doute donc point que des pros de ce secteur puissent tirer un meilleur parti du travail réalisé par Soren.

J’avais écouté avant ce 1541 le petit ARES de Denafrips. Un engin redoutable pour son prix.

Ce 1541 est énorme mais capricieux. Il fait du DSD sur son entrée USB mais le convertit en PCM, ce n’est donc pas ce qui se fait de mieux. D’ailleurs, si vous voulez du DSD, ce n’est pas vers ces puces qu’il conviendra de vous tourner. Vaut mieux pas tout mélanger.

 

L’entrée USB se fait enterrer par mon interface Singxer SU-1. Et si votre préampli/amplificateur de puissance possède une bonne entrée XLR, c’est ce qu’il faudra privilégier.

Dans ces conditions, ce bougre est un bougre tueur de Goliath.

 

Vif, réactif, dynamique, transparent, fluide, naturel et ne lassant jamais. Vivant quoi !

Par rapport à mes amours, il pêche légèrement au niveau de l’ampleur de la scène et une légère nonchalance au niveau du tempo. Parfois, il aime à flâner sur les quais de ce côté-là par rapport aux deux bijoux testés avec la puce Ultra Analog 20400A.

Or, à ce prix, il n’a rien à se faire pardonner et comparé à un Hugo 2 par exemple, c’est un sacré plongeon dans la réalité.

 

Désolé pour les photos mais comme certains autres, je l’ai prêté avant de lui tirer le portrait et lorsque je l’ai demandé en retour, j’ai dû faire face à une fin de non-recevoir.

Ma conclusion :

Du thon rouge au prix de l’albacore. Les audiophiles fortunés iront voir du côté des grands noms et ils ont bien raison car cette nouvelle technologie est selon moi loin d’être exploitée ici à son juste potentiel mais pour les autres, ça reste du thon rouge en attendant le caviar.

Catégorie :

Un dac faisant de la MUSIQUE et du GRAND SON.

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Icône sociale YouTube

Suisse : +41 78 628 12 29  France et Belgique : +33 681 59 99 29